Une gouvernance globale sous prétexte de «Covid-19»

Pour faire taire définitivement ceux qui nous accusent de propager des « théories du complot », voilà un lien vers le site officiel du FORUM ECONOMIQUE MONDIAL qui met au jour le projet de gouvernance globale sous prétexte de «Covid-19».

Voir à cette adresse : https://intelligence.weforum.org/topics/a1Gb0000000LGrIEAW?tab=publications&fbclid=IwAR0VX9R3G1tbRKWstDMOIcQY8nOvpOHjh73lyr-yF08YUikUdXtAevBL_Js

En tant qu'Organisation internationale de coopération public-privé, le Forum économique mondial, agit comme partenaire de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). La propagation médiatique de COVID-19 exigerait une «coopération mondiale entre les gouvernements, les organisations internationales et le monde des affaires ». Nous y voilà. Sous prétexte de pandémie, le nouvel ordre mondial en marche accélère sa mise en œuvre. « Cette coopération multipartite est au cœur de la mission du Forum économique mondial en tant qu'Organisation internationale de coopération public-privé. »

Il est question de santé globale, intelligence artificielle et robotique, vaccination, gouvernance d’internet, justice et lois, éducation, neuroscience, « sécurité internationale », sécurité nucléaire, économie illicite, taxes, blockchain, cyber sécurité, droits humains, 4ème révolution industrielle… Tout a été organisé depuis longtemps. Il ne manquait plus qu’une crise majeure, pour reprendre l’expression de David Rockefeller (sur la photo ci-dessous à côté de Chirac).

Dans son livre « Mémoires », Rockefeller disait : "Certains croient même que nous faisons partie d'une cabale secrète agissant contre les grands intérêts des Etats-Unis et ils représentent ma famille et moi comme des « internationalistes » ; ils vont jusqu'à prétendre que nous conspirons avec d'autres capitalistes dans le monde pour construire une structure politique et économique mondiale, plus intégrée - un seul monde, si vous voulez. Si c'est ce dont on m'accuse, je plaide coupable et j'en suis fier. (...) Au XXIe siècle il ne peut y avoir de place pour les isolationnistes ; nous devons tous être des internationalistes." (Mémoires, David Rockefeller, éd. Random House; 1st Trade Ed edition, October 15, 2002, ISBN 978-0679405887, p. 405. Voir couverture ci-dessous).

Cependant, soyons assurés que leur plan est destiné à s’effondrer en dernier lieu comme la Tour de Babel. Il n’empêche que nous devons avoir les yeux ouverts, et prendre la mesure de ce qu’il se passe. Que Dieu vous bénisse mes frères.

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© 2023 par ÀL'heure. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now