Soyez donc les imitateurs de Dieu comme des enfants bien-aimés, et marchez dans l’amour...

« Mes frères : Soyez donc les imitateurs de Dieu comme des enfants bien-aimés, et marchez dans l’amour, comme le Christ, qui nous a aussi aimés, et qui s’est livré lui-même pour nous à Dieu, comme une oblation et un sacrifice d’agréable odeur. Que la fornication, et toute impureté, ou l’avarice ne soient pas même nommés parmi vous, comme il convient à des saints ; non plus que ce qui est déshonnête, les propos insensés, les paroles bouffonnes, toutes choses qui sont malséantes ; qu’on entende plutôt des actions de grâces. Car, sachez-le bien, aucun fornicateur, aucun impudique, aucun avare, ce qui est une idolâtrie, n’a d’héritage dans le royaume du Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c’est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les hommes rebelles. N’ayez donc aucune part avec eux. Car vous étiez autrefois ténèbres ; mais maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière ; car le fruit de la lumière consiste en toute sorte de bonté, de justice et de vérité ». (Saint Paul aux Éphésiens, 5:1-9)


Voilà bien la véritable Lumière, celle dont parlait Saint Paul, qui luit dans un monde rempli de ténèbres.

Les fausses « lumières » des philosophes libéraux, que l’école républicaine enseigne aux enfants, pour leur apprendre à haïr l’Eglise de notre Seigneur Jésus Christ, devraient plutôt être appelées les ténèbres, tellement cette éducation vise à former un régiment de laïcards prêts à en découdre avec la Vérité et la Révélation du Nouveau Testament.

En effet, l’entreprise satanique de la franc-maçonnerie et des ennemis de Dieu, vise à instaurer un Nouvel Ordre, sur les ruines de l’Ancien. Pour cela, ils tentent de corrompre tout ce qui est beau, bon, et juste, dans une inversion gnostique visant à faire du Dieu Yahvé un mauvais démiurge. Enseignant la fausse théorie de l'évolution et emmenant l’homme à se conduire comme un animal, lui faisant oublier qu’il a une âme, ils l’attachent à de vains plaisirs sans vision eschatologique. Quand ne compte plus que la volonté individuelle, la distraction et le plaisir, il est alors beaucoup plus facile de contrôler la population, par la peur, en alimentant sans cesse cette peur, par des média entièrement sous contrôle. Tantôt c’est la menace terroriste, tantôt la menace d’une pandémie, etc.

Les mesures qui sont prises soi disant pour « protéger » la population servent en réalité à faire avancer un projet mondialiste de contrôle total. Nous l’avions déjà vu avec le sida, et l’on nous annonçait une pandémie mondiale qui n’a jamais eu lieu.

On peut tout à fait transposer ce que disait George Bush (initié Skull and Bones) en 1991 en remplaçant la guerre du Golfe par une pandémie qui « offre une occasion rare pour s’orienter vers une période historique de coopération. De cette période difficile, notre cinquième objectif, un nouvel ordre mondial, peut voir le jour ».

Déjà, on nous annonce une « mise en quarantaine » de la France. Quelles seront les mesures prises, pour soi disant nous « protéger », comme nous avions vu avec le « Patriot act » à la suite du 11 septembre 2001 ? Rappelons que le juge Imposimato anti-mafia avait dénoncé George W. Bush (initié S&B) comme l’un des responsables de cette tragédie et avait déposé une requête devant la Cour pénale internationale de La Haye, accusant les anciens dirigeants de la CIA pour « Participation active à une tragédie », avant de mourir en 2018.

Dans son livre La Repubblica delle stragi impunite, Imposimato dénonça l'implication du groupe Bilderberg dans différents attentats. Son propre frère, le syndicaliste Franco Imposimato, fut aussi assassiné par la mafia en 1983.

En mai 2017, un décret loi imposa 12 vaccins obligatoires pour les nouveau-nés de 2017. Beaucoup d’italiens se mobilisèrent massivement pendant plusieurs mois et manifestèrent tous les jours dans les rues des grandes villes italiennes. Le décret loi prévoyait des peines d'amendes de 7 000 € par vaccin refusé et le retrait de l'autorité parentale ainsi que l'exclusion de toutes les collectivités. Lors d'une manifestation à Rome, le juge Imposimato dénonça un décret criminel qui constitue un « pot-de-vin légalisé » à l'industrie pharmaceutique et appelait à la désobéissance civile.

Méfions nous d’un prétendu « vaccin » que les autorités corrompues et mafieuses qui occupent la France voudront nous imposer, sous prétexte de nous « protéger ».

Prions mes frères, restons fermement ancrés dans la Vérité des Evangiles.

Veillons à sauver nos âmes. Que Dieu vous bénisse.


Publié le 15 mars 2020 sur ma page Facebook

2 vues
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© 2023 par ÀL'heure. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now