Le remplacement des fêtes Catholiques par des fêtes païennes. Le rôle malfaisant des grands média


La fête du Christ Roi est une fête catholique, instituée par le pape Pie XI, en 1925, par l'encyclique Quas Primas, afin de mettre en lumière l'idée que les nations doivent obéir aux lois de Jésus-Christ, vrai Homme et vrai Dieu.


Voir l'encyclique Quas Primas à cette adresse: http://www.vatican.va/content/pius-xi/fr/encyclicals/documents/hf_p-xi_enc_11121925_quas-primas.html?fbclid=IwAR3nhQcJ9_BD8DbZEMUcqIpx5Lf_YFNXckechIWHEr8koa-2ouwYLEXKPJs


À l'origine, elle était célébrée le dernier dimanche d'octobre (c'est-à-dire le dimanche qui précédait la Toussaint) ; c'est toujours le cas pour ceux qui restent attachés à la tradition. La prochaine sera le 25 octobre 2020.

Cette fête a été instituée par le pape Pie XI en 1925, qui la plaça immédiatement avant la fête de la Toussaint (le Roi entraînant derrière lui ses sujets vers la Victoire ; il faut qu'Il règne pour que ses sujets profitent du royaume).

Vient ensuite la période de l'Avent, qui précède Noël de quatre semaines.

Depuis la réforme liturgique de 1969, et le concile Vatican 2, la fête a été décalée par Paul 6 et ceux qui ont infiltré l’institution catholique, le dernier dimanche du calendrier liturgique, vers la fin du mois de novembre.

Or, depuis quelques années, la fête satanique d’Halloween (ou Samain) est de plus en plus à l’honneur dans notre société laïciste, païenne et républicaine, dirigée par les sociétés secrètes, la judéo-maçonnerie et les covens de sorciers. Et il se trouve qu’Halloween est célébrée fin octobre également ! Le 31 octobre plus précisément.

Il n’y a évidemment pas de hasard, et il serait bien naïf de croire que les ennemis de l’Eglise qui s’acharnent depuis 2000 ans contre elle, ne sont pour rien dans cette affaire.

Il faut rappeler que cette année rouvrira une école de magie et de sorcellerie en France pour la fête d’Halloween !


Voir notamment à cette adresse sur Facebook : https://www.facebook.com/academiefrancaisedesartsdelamagie/


Voilà qui devrait faire bondir les français en masse, s’ils n’avaient pas été préparés depuis des siècles par les histoires de contes de fées (voir notamment les frères Jacob et Wilhelm Grimm…), puis toute une littérature issue du mouvement romantique et « fantastique », à travers Goethe, Byron, Shelley, Lovecraft,… et par l’industrie du divertissement, à travers les films de Disney, et d’Hollywood, et la célèbre série d’Harry Potter.

La déchristianisation de notre pays, et l’indifférentisme religieux mis en avant par les dirigeants du Vatican, favorisent la propagation de fêtes païennes, qui remplacent peu à peu les fêtes catholiques.

Les maux augmentent en conséquence, mais les criminels qui ont pris le contrôle des institutions politiques, juridiques, et législatives, continuent de nous promettre qu’ils s’occupent de notre santé.

Les mensonges sont de plus en plus gros, de plus en plus visibles, et beaucoup de personnes sont de plus en plus soumises, préférant écouter la télé que la parole de notre Seigneur Jésus Christ.

"Se disant sages ils sont devenus fous" selon ce que dit Saint Paul dans l'épître aux Romains (1, 22).

Ils n’ont jamais vu un démon, pas plus qu’ils n’ont vu un virus, mais ils préfèrent croire que le second existe, en niant les préjudices du premier.

Surtout, ils ne veulent plus croire en Dieu, mais la "sainte" parole qui sort de leur télé, est "sacralisée" au point qu’ils en suivent les directives qui en émanent à la lettre, participant volontairement à une mascarade grotesque, pour se prémunir d’un prétendu « virus » aussi fantomatique que le VIH.

Rappelons encore que le Pr de Harven disait que le fantomatique VIH n’avait jamais été observé dans le sang d’un patient dont on disait qu’il était atteint d’une virologie élevée !


Et ce sont les mêmes structures mondialistes encore une fois qui s'occupent de gérer la nouvelle "pandémie" de COVID-19, transmise de manière médiatique.


Beaucoup ont déjà oublié à quel point les criminels qui dirigent notre pays ne se soucient absolument pas de notre santé, et encore moins de notre Salut éternel !

Les mesures qui sont prises actuellement n’ont rien à voir avec la protection des peuples mais bien plutôt leur contrôle total, comme un troupeau que l'on muselle par la fabrique du consentement.

Que Dieu nous vienne en aide pour nous aider à convertir de nouvelles personnes, afin qu’ils croient, qu’ils voient et qu'ils soient sauvés.


Que Dieu vous bénisse.


  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© 2023 par ÀL'heure. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now