La loi du 3 janvier 1973...

La loi du 3 janvier 1973 sur la Banque de France a modifié le statut de la Banque de France, sous le Premier ministre Pierre Messmer, pendant la présidence de Georges Pompidou. Cette loi appelée « loi Pompidou-Giscard » ou "loi Pompidou-Giscard-Rothschild" fut élaborée à l'initiative conjointe du gouverneur de la Banque de France, Olivier Wormser, et du ministre de l'Économie et des Finances, Valéry Giscard d'Estaing.

Olivier Wormser appartenait à une famille d’origine juive de Lorraine et d’Alsace. De 1954 à 1966, il fut directeur des affaires économiques et financières au Ministère des affaires étrangères, où il participa notamment à la négociation du traité de Rome pour la création de la Communauté Économique Européenne (CEE).

Rappelons que Pompidou entra, avec l'appui d'un ami, René Fillon (Trésorier du RPF, un parti politique fondé par Charles de Gaulle) à la banque Rothschild, en 1954 ; il occupa ce poste jusqu'en 1958. Il fut ensuite directeur général de la Banque Rothschild, il devint membre du Conseil constitutionnel de 1959 à 1962, puis président de la République française du 20 juin 1969 au 2 avril 1974.

L’endettement astronomique de la France est la conséquence de cette loi inique, qui oblige la France à emprunter avec des intérêts sur des marchés privés. On retrouve la même loi au sein de l’Union Européenne, avec une dictature de la haute finance, et de puissantes familles multimilliardaires qui dirigent les banques internationales.

Bref, 45 ans plus tard, nous avons un autre employé de Rothschild comme président de cette ripoublique maçonnique corrompue, mais il semble que les français commencent à en avoir marre.

Ceci dit, il s’agit aussi de comprendre que c’est la franc maçonnerie qui dirige le pays, et que toutes les lois sont d’abord votées en loges avant de passer devant les assemblées.

La « Marseillaise » est un chant maçonnique sanguinaire appelant à verser « un sang impur ». Il serait temps d’arrêter de le chanter, et de comprendre que c’est la Révolution le problème de la France, qui a donné cette abominable république, à laquelle les parlementaires, de droite comme de gauche, se raccrochent constamment, pour désamorcer toute opposition.

Le lavage de cerveau républicain doit être désamorcé pour y voir clair dans ce système libéral qui a donné tout pouvoir aux possédants, sans aucune morale, ni aucun frein.


Publié sur ma page Facebook le 8 décembre 2018

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© 2023 par ÀL'heure. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now