Autant en emporte le vent

On nous a parlé d’"Autant en emporte le vent" récemment dans le grand média, faisant encore une publicité excessive à ce film considéré comme un des plus gros succès de l'histoire du cinéma.



Voilà qui est l’occasion de rappeler qu’il faut évidemment boycotter toute l’industrie du cinéma, et plus spécialement celui d’Hollywood. Fleming, l'auteur de "Autant en emporte le vent", était aussi l'auteur de "Le Magicien d'Oz"(1939)... et issu d'une des plus grandes familles de l’oligarchie anglo-américaine. En 2009, "Le Magicien d'Oz" est considéré comme le film qui a été le plus vu dans le monde d'après la Bibliothèque du Congrès américain. Fleming avait aussi servi dans la section photographique de l'armée des États-Unis pendant la Première Guerre mondiale et a agi comme photographe en chef du président Woodrow Wilson à Versailles. David O. Selznick (1902-1965) qui a produit Autant en emporte le vent (1939) avec la MGM, était le fils de Florence Anna (Sachs) et Lewis J. Selznick des Juifs lituaniens, et il épousa la fille du magnat de la MGM, Louis B. Mayer né Lazar Meir d'une famille juive...


David O. Selznick (1902-1965)

Toute cette histoire d'interdiction de film est de la pure ingénierie sociale. En réalité, cela leur fait encore davantage de publicité ! Il est évident que la manière dont un film est mis en avant par les grands circuits de distribution, va être décisive, par rapport à son succès.

Ce fut l’entreprise Loews Cineplex Entertainment, également connue sous le nom de Loews Incorporated (à l'origine Loew's), fondée en 1904 par Marcus Loew, qui s’occupa de la distribution du film "Autant en emporte le vent".

Marcus Loew (1870-1927) fut un pionnier de l' industrie du cinéma qui a formé Loew's Theatres, le studio de cinéma Metro-Goldwyn-Mayer (MGM), et ses associés étaient Adolph Zukor (juif hongrois), Joseph Schenck et Nicholas Schenck (juifs de l’empire russe).


Marcus Loew (1870-1927)

Nous retrouvons un nom de famille bien connu par les chercheurs et historiens, celui du "Maharal de Pragues" alias Judah Loew (vers 1520-1609) versé dans la kabbale et la sorcellerie, connu comme étant à l’origine de la création d’un golem.


Statue du rabbin Loew, Prague


Les noms de famille de ses très nombreux descendants incluent notamment Braude, Leib, Lev, Lew, Loewy, Loeb, Lowy, Lowi, Low-Beer, Loew, Oppenheimer, Pfaelzer, Schneerson, Lowenstein, Gurary et Keim…

Comme je l’ai déjà souligné, Selznick International Pictures a été fondée en 1935 par le producteur David O. Selznick et l'investisseur Jock Whitney, ambassadeur américain au Royaume-Uni, éditeur du New York Herald Tribune et président du Museum of Modern Art, membre de la société secrète Scroll and Key, et fils de William Payne Whitney membre de l’ordre de Skull and Bones, dont font partie notamment George Bush, et John Kerry...


Emblème de la société Skull and Bones


Rappelons enfin que Charles Rivkin (né en 1962) est depuis décembre 2017, le président-directeur général de la "Motion Picture Association of America" (MPAA), et dirige la mission mondiale de la MPAA qui est de promouvoir les intérêts de l’industrie du cinéma et de la télévision américains, défendant les intérêts des six plus grands studios hollywoodiens, dont les membres sont Walt Disney Studios, Netflix, Universal Pictures, Paramount Pictures, Sony Pictures, et Warner Bros.


Charles Rivkin et l'ancien président Obama

Rivkin a été ambassadeur des États-Unis en France (d'octobre 2009 à novembre 2013) nommé à ce poste par le président Obama, et a été secrétaire d'État adjoint aux Affaires économiques et commerciales des États-Unis, jusqu'en janvier 2017. Rivkin a aussi travaillé en tant que délégué du sénateur et initié Skull and Bones John Kerry pour la Californie dans le cadre de la convention nationale du parti démocrate de 2004. Charles Rivkin envisage l’industrie du divertissement comme bien plus qu’une force économique, une diffusion des « valeurs américaines » et une forme de soft power, c'est-à-dire de propagande en clair. Au sujet des prétendues « valeurs américaines », il faut étudier l’histoire des USA pour comprendre à quelle mafia criminelle et esclavagiste nous avons affaire, radicalement anticatholique depuis le départ.

L'historien et économiste Antony C. Sutton avait déjà écrit un livre remarquable sur l’Ordre de Skull and Bones, en montrant le côté satanique de cette société secrète de Yale.

Je prépare un nouvel ouvrage qui revient sur les origines des USA, traitant d’autres sujets comme les révolutions, le protestantisme, la sorcellerie, et d’autres encore... Cette étude complétera « Le nouvel ordre mondial démasqué », édité chez Chiré DPF, à commander ici pour ceux qui ne l’ont pas encore lu :

http://www.chire.fr/A-218119-le-nouvel-ordre-mondial-demasque.aspx


Que la Vérité soit notre guide, et que Dieu vous bénisse mes biens chers frères.

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© 2023 par ÀL'heure. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now