Annonciation

« Or au sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie. L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, toi qui est reçue en grâce ! Le Seigneur est avec toi. »

À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L’ange lui dit alors :

« Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. »

Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire, puisque je ne connais pas d’homme ? »

L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint et Il sera appelé Fils de Dieu. Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile. Car rien n’est impossible à Dieu. »

Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. »

Alors l’ange la quitta. » (Luc 1, 26-38)


L’annonce de la Naissance du Sauveur et Messie Jésus Christ fut annoncé à la Sainte Vierge Marie, et elle obéit à la Volonté de Dieu.

Ce grand mystère est célébré par les Catholiques aujourd’hui mercredi 25 mars 2020. Prenons le temps de méditer sur ce passage des Evangiles, tiré de Saint Luc.

Dieu nous a donné son Fils afin que ceux qui croient en Lui soient sauvés.

En ce temps de grande apostasie dans le monde et de profonde crise au sein de l’Eglise Catholique, nous nous sentons parfois perplexes. Gardons bien à l’esprit que si Dieu permet qu’un mal arrive, c’est qu’un Bien beaucoup plus grand doit lui succéder. Jésus Christ est la pierre d’angle que les bâtisseurs ont rejetée, et sur laquelle les ennemis de la vraie Foi s’écrasent.

La plus grande ruse du diable est de faire croire qu’il n’existe pas, et son moyen d’action repose sur le mensonge essentiellement.

Dans un monde privé de morale, où l’hédonisme devient la seule boussole, il n’est pas étonnant que le désordre règne. Le nouvel ordre mondial est un dérèglement de cet Ordre originel qui avait été instauré par notre Créateur.

Désormais, il faut choisir entre ces deux possibilités. Il n’y en a pas d’autre. Tout apparaît de plus en plus nettement. Plus l’homme se détourne du péché, et plus ses yeux s’ouvrent à la Vérité enseignée par Dieu.

L’Annonciation nous permet de mieux nous questionner sur notre propre disponibilité, face à la Volonté Divine.

Travaillons à la plus grande Gloire de la Vérité, combattons le mensonge et la peur. Ne cédons pas ! Gardons le cap, ne nous laissons pas impressionner par des moyens humains déployés pour servir l’Adversaire et qui seront balayés, comme une maison bâtie sur le sable.

Bâtir notre vie sur la Parole de notre Seigneur Jésus Christ, nous assure une fondation solide, inébranlable contre toutes les attaques et les entreprises démoniaques.

Que Dieu vous bénisse mes frères.


(En photo, Annonciation (vers 1430), de Fra Angelico pour le couvent San Domenico de Fiesole. Le retable est conservé au musée du Prado, Madrid).

Publié le 25 mars 2020 sur ma page Facebook



10 vues
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© 2023 par ÀL'heure. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now